Cie Le Peuple est Joyeux - Les Platanes Rossignols

Du 25 au 28 Juillet, repère C

Conception et production : Compagnie Le peuple est joyeux
Chant lyrique et aérien : Cécile Rives
Composition originale : Ève Risser

A l’entrée de Jardingue, 2 platanes rossignols vous accueillent ;
ils dialoguent ;
l’un est-il plutôt platane, l’autre plutôt rossignol ?
seules vos oreilles pourront vous répondre…

Cécile Rives, chanteuse lyrique-trapéziste aimant questionner les codes et nos schémas de représentation, s’imaginait être un oiseau dans Jardingue…
Bruno Schnebelin d’Ilotopie a alors évoqué le rossignol qui s’est installé en face de ses fenêtres…
La compagnie Le peuple est joyeux, en collaboration avec Ève Risser, compositrice de la scène jazz contemporaine, crée cette installation-performance poétique qui joue avec la profondeur des sons et avec notre écoute.

La Compagnie

La compagnie Le peuple est joyeux est un “bureau de poésie” ;
un lieu de rencontres inédites, où, lors de spectacles et performances musicales, différentes références culturelles dialoguent gaiement pour mieux mettre en valeur nos complémentarités :
un chœur d’enfants chantant en provençal une musique contemporaine écrite pour eux, une arlésienne évoluant dans les airs, des platanes rossignols, une trapéziste minimaliste dans une église, des concerts conférences…

Cécile Rives :
Chanteuse lyrique et trapéziste ayant grandi à Arles et chanté dans de nombreuses villes et nombreux pays, elle a fondé en 2017 la compagnie arlésienne Le peuple est joyeux.
Auparavant, et après des études de musique contemporaine, elle a notamment chanté avec le groupe Urban Sax, la compagnie La fura dels Baus, en tant que cantatrice-échassière dans de nombreux festivals, à la Fondation Vincent Van Gogh Arles en duo de musique improvisée avec Aldo Romano, sur les quais de Trinquetaille en Traviata burlesque…

Ève Risser :
Après des études musicales dans l’est de la France puis à Paris et Baltimore, la pianiste et performeuse Eve Risser s’oriente vers la musique expérimentale aux carrefours du jazz, de l’improvisation et de la musique contemporaine. Ses recherches musicales et explorations sonores sont fondées sur une approche et une pratique très personnelle du piano, du piano préparé ainsi que de la flûte. L’univers sonore d’Eve Risser se caractérise également par l’utilisation détournée d’objets sonores divers à des fins musicales.
Très engagée dans l’organisation de spectacles et concert au sein du collectif et label Umlaut Paris, elle développe de nombreux projets musicaux, comme notamment le quartet "The new songs" avec la chanteuse Sofia Jernberg, le duo "Donkey Monkey" avec le percussionniste Yuko Oshima et l’installation sonore "R.êve Chaos".
Par ailleurs elle joue au sein de l’Orchestre national de Jazz et participe à de nombreux festivals de jazz et musique improvisée et expérimentale.